Le poids des mots dans l'annonce du diagnostic

Le poids des mots dans l'annonce du diagnostic

Encore et toujours sur le sujet de la relation soignant / soigné, patient / médecin, je vous recommande un billet intéressant sur le site L'ordonnance ou la vie. Situation où cette relation est mise en exergue : l'annonce

à un patient d'un diagnostic lourd de conséquences pour son avenir. Une situation à laquelle personne ne souhaite être confronté, ni du côté du patient bien-sûr, ni du côté du praticien. Pourtant ce dernier est régulièrement confronté à cette situation, naturellement liée à sa pratique. Donc a priori, on pourrait penser qu'avec l'habitude, il maîtrise la situation, et sait parfaitement comment la gérer. Et c'est sans doute ce qui peut parfois poser un problème, quand le professionnalisme prédomine. Certes, il permet au professionnel de santé de mettre la distance nécessaire pour se protéger. Mais dans ces cas là, le patient souhaiterait surtout de l'humanité et de la proximité. Comment mettre la bonne distance pour se protéger et tenir, tout en étant suffisamment proche et "humain" ? 

Votre avis