Tous les avis de Wazabi

Qualité d'écoute:
1
Inspire confiance:
1
Je le recommande:
1
Commentaire
J'ai eu une ordonnance pour 20 séances de kiné. En cherchant autour de mon lieu de travail, j'ai trouvé Mme POZNANTEK, qui me recevait en fin de journée. J'ai payé d'avance mes séances, mais le chèque n'a été présenté qu'après le remboursement, point positif. Par contre au niveau soin, j'ai été déçu. Mme Poznantek reçoit 4 personnes à la fois, séparées les unes des autres par un rideau qu'elle seule ouvre ou referme. Pour ce qui me concerne, elle me demandait de faire tel ou tel exercice, sans aucun contrôle, sans venir me voir pour savoir si j'agissais bien ou pas... Au bout de 10 mn, elle me posait des électrodes avec une minuterie et me laissait encore une fois tout seul, secoué par les décharges. Et puis, quand ça sonnait, elle revenait vers moi pour me débrancher. Fin de séance, pas un seul massage à main nue. Ce n'est pas ce que j'attendais d'une kiné. Je ne l'ai recommandé à personne parmi mes collègues !
Qualité d'écoute:
5
Inspire confiance:
5
Je le recommande:
5
Commentaire
Contrairement à d'autres kinés, Mme Paugam nous reçoit seule, et ne s'occupe que d'un patient à la fois. L'heure des rendez-vous est respectée, à la minute près. Un talent fou de massage et de bien-être. Un bon moment de détente. Elle travaille sérieusement et avec application. Je la recommande vivement.
9 Mai 2017
93100 Montreuil
Qualité d'écoute:
1
Inspire confiance:
1
Je le recommande:
1
Commentaire
J'ai rencontré ce médecin dans un centre médical agréé par la CPAM. Cette référence me suffisait pour être sûr de trouver un bon praticien. Mais le rendez-vous a eu lieu après plus d'une heure d'attente, alors qu'elle n'a reçu personne avant moi (j'étais le premier patient de l'après-midi). Du premier abord, j'ai pensé que ce médecin était ou est un gros fumeur, car elle parle d'une voix rauque et on la comprend à peine. Souffrant de démangeaisons depuis longtemps sur les plis de la peau, et ailleurs, après un déshabillage presque intégral, elle se contente de survoler ma peau, sans s'attarder sur les lésions, sans voir de près ce dont je souffre, sans même poser ses mains sur moi. J'ai eu l'impression étrange d'avoir fait un strip-tease devant une femme d'un certain âge qui, en tant que médecin, n'a pas répondu, à mon avis, à mes interrogations. Elle m'a donné une ordonnance pour un mois après quoi je devais retourner la voir. Je ne l'ai pas fait. Je ne la recommande pas.
Qualité d'écoute:
1
Inspire confiance:
1
Je le recommande:
1
Commentaire
Avec un courrier de ma généraliste, je prends rendez-vous, assez rapidement avec ce praticien. J'ai choisi cette personne, d'abord parce qu'il exerce près de mon lieu de travail, et que c'est un homme. Je ne suis pas mysogine, mais comme j'ai des démangeaisons très sévères entre les jambes et sur les parties génitales, je préfère montrer ces lésions à un homme. Mais ça me démange aussi entre les orteils (pas tous) et aussi sous les aisselles. La ponctualité est respectée, c'est rare... Et ce qui m'étonne, c'est qu'il n'y a personne dans la salle d'attente. Je n'ai même pas le temps de prendre un siège, que déjà le médecin ouvre la porte de son cabinet, m'appelle et m'invite à entrer. Premier étonnement : pas d'informatique. Il me pose des tas de questions, et note tout sur un bristol, à la main. Je lui explique tout en détail et j'insiste lourdement sur mes lésions entre les jambes... Je me déshabille pendant que le médecin met des gants. Il scrute mes pieds et y trouve des mycoses. Ce n'est pas bien grave, dit-il... Puis, il passe tout de suite aux aisselles. Il n'y a rien, dit-il. Pas de lésion. Et il me commande de me rhabiller. Je reviens à la charge, lui parlant de ce qui me gène entre les jambes. Réponse du docteur : trop tard, je ne reviens pas en arrière. Docteur, je vous ai dit au début que c'était là surtout que ça me démangeait... Tant pis. Ca ne doit pas être bien grave. Vous n'en mourrez pas. Rhabillez-vous. Temps d'interrogatoire : 15 mn. Auscultation avec déshabillage et rhabillage : 5 mn. Le traitement qu'il m'a donné était agressif, et mes démangeaisons ont été plus fortes et plus douloureuses. Je ne suis pas retourné le voir à la fin du traitement... Déçu, profondemment déçu... J'ai toujours autant de démangeaisons je n'arrive pas à dormir la nuit tellement ça me gratte...
Qualité d'écoute:
3
Inspire confiance:
3
Je le recommande:
3
Commentaire
C'est par ma généraliste que j'ai été orienté vers cette spécialité. Elle n'arrivait pas à trouver l'origine d'un mal au ventre, localisé en un point précis. Au cours d'une année, j'ai consulter tous les deux mois ma généraliste, qui essayait tel ou tel traitement, aussi bien médicamenteux qu'autre (kiné, sophrologie, ostéo...). En dernier recours, elle m'a orienté vers la MPR. J'obtiens un rendez-vous 3 mois après ma demande. Et quand je me présente à son cabinet, l'acceuil est froid : le dr Ribini lit la lettre de ma généraliste, puis me dit qu'elle ne peut rien faire pour moi, que ce n'est pas la spécialiste que j'aurais du rencontrer. Une douche froide. Au moment de repartir bredouille, elle me fait signe de m'installer. Puisque je suis là, elle va m'examiner, comme ça, je ne serai pas venu pour rien. Mais elle dicte à sa secrétaire, présente dans le cabinet un courrier à ma généraliste, lui disant qu'elle a fausse route. Et j'ai eu droit à un examen complet. Le médecin me faisait faire des mouvements avec les bras, les jambes tout en indiquant à sa secrétaire, je suppose, l'angle d'ouverture de ces membres? Jamais je n'ai connu ça auparavant. L'examen a duré une bonne heure, et j'en suis reparti sans aucune ordonnance, ni médicament, ni kiné. Un autre courrier en ce sens a été adressé à mon médecin, un peu plus soft. Elle a corrigé aussi le ton de la première lettre et retiré du texte les tournures qu'elle jugeait, après coup, agressive. C'est un peu difficile de la rencontrer et de la recommander, du fait de son emploi du temps chargé.

Pages